Bienvenue sur le site du monastère des dominicaines de Lourdes!

 

Février

 

 

Annonces

Visitez notre Facebook Page :

Dominican nuns Lourdes


27 février

Huitième dimanche
du Temps ordinaire

(Lc 6, 39-45)

Pour écouter l'homélie du P. Daou, cliquer ici!
Pour la lire, cliquer ici !

23 février

Prier le Rosaire avec les Pères de l'Eglise
d'Italie

Mystères glorieux

La Résurrection

Voilà qu’il y eut un grand tremblement de terre; l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus (Mt 28, 2).

Le Seigneur avait dit: J’ai le pouvoir de déposer ma vie, et j’ai le pouvoir de la reprendre. L’ange nous ouvre ce qui était fermé, il rend accessible ce qui était caché, mais il ne rend pas à lumière son auteur qui n’était déjà plus dans le sépulcre. Et il amène à la foi de la résurrection ses compagnons de service qui étaient immobilisés dans l’obscurité du doute (Pierre Chrysologue).

Marie, Mère de la miséricorde, nous te prions pour les chrétiens qui ne croient pas à la résurrection.

 

L’Ascension

Montant dans les hauteurs, il a emmené des captifs, il a donné des dons aux hommes (Ps 67, 19 cité en Ep 4, 8).

L'homme captif dont le diable avait fait son prisonnier, le Seigneur le lui a arraché et l'a pris pour lui, et ce captif, comme on l'appelle, une fois pris, il l'a emmené dans les hauteurs célestes. On emploie dans les deux cas le mot «captif», mais pas avec la même valeur: en effet, être le captif du diable, c'est subir la servitude, être celui de Dieu, c'est recouvrer la liberté (Maxime de Turin).

Marie, Mère du Bel Amour, nous te prions pour la conversion de ceux qui rendent un culte à Satan.

 

La Pentecôte

Tous furent remplis d’Esprit Saint (Ac 2, 4).

Ce n'était pas pour eux la première visite de l'Esprit. Aujourd'hui il vient remplir plus abondamment ces cœurs qui lui appartiennent: cette effusion plus abondante de ses dons n'est pas une œuvre nouvelle, elle est un achèvement (Grégoire le Grand, Rome).

Marie, Temple du Saint-Esprit, nous te prions pour ceux qui négligent de prier.

 

L’Assomption

Il faut que ce corps corruptible soit revêtu de l'incorruptibilité, et que ce corps mortel soit revêtu de l'immortalité (1 Co 15, 53).

La Mère désirait-elle mourir en même temps que son Fils? dans ce cas, elle tressaillait de joie, à la pensée de ressusciter avec lui, bien instruite qu'elle était du mystère, n'ignorant pas qu'elle était la Mère de celui qui devait ressusciter (Ambroise).

Marie, Ancre sûre d'espérance, nous te prions pour les désespérés.

 

Le Couronnement de Marie

Etreins la sagesse et elle t’élèvera, elle fera ta gloire si tu l’embrasses; sur ta tête elle posera un diadème de grâce, elle t’offrira une couronne d’honneur (Pr 4,8-9).

O richessse de la virginité de Marie ! Comme une nuée, elle a fait pleuvoir sur terre la grâce du Christ. Recevez donc la plus spirituelle de cette nuée… imitez cette bonne nuée, qui a engendré la source dont elle a arrosé l'univers. Puisque elle est vase, qu'elle répande sur vous un souffle éternel (Ambroise).

Marie, Reine du ciel, intercède pour nous auprès de ton Fils.

20 février

7ème dimanche du Temps ordinaire C

Pour écouter l'homélie du P. Daou,
cliquez ici !

Pour la lire, cliquez ici !

18 février

La musique était au rendez-vous pour fêter sainte Bernadette !



17 février

Prier le Rosaire avec les Pères de l'Eglise
d'Italie

Mystères douloureux

L’Agonie

Père, que soit faite non pas ma volonté, mais la tienne (Lc 22, 42).

Le Fils égal au Père savait bien que tout est possible à Dieu; mais il n'était pas descendu en notre monde pour y prendre la croix sans l'avoir voulu, au point que sa raison aurait été pour ainsi dire troublée et qu'il y aurait eu en lui un conflit de sentiments contraires. Mais pour rendre claire la distinction entre les deux natures, ce qui en lui était de l'homme fit appel à la puissance divine et ce qui était de Dieu eut pitié de la faiblesse humaine (Léon le Grand).

Marie, Avocate des pécheurs, nous te prions pour ceux qui sont à l'agonie.

 

La Flagellation

Après avoir fait flageller Jésus, Pilate le livra pour qu’il soit crucifié (Mc 15, 15).

Si Pilate, vaincu par la folie d'un peuple implacable, a laissé déshonorer Jésus par de multiples outrages, s'il l'a laissé tourmenter par de grossières insultes, s'il l'a montré aux scribes et aux prêtres, flagellé, couronné d'épines, revêtu d'un manteau ridicule, c'est certainement dans l'intention de calmer ainsi ses ennemis (Léon le Grand).

Marie, Refuge dans l'affliction, nous te prions pour ceux qui mettent à mort des innocents.

 

Le Couronnement d’épines

Les soldats lui posent sur la tête une couronne d’épines qu’ils ont tressée (Mc 15, 17).

Le Fils de Dieu permet à des mains impies de se porter sur lui; ce que font ces furieux, sa puissance le laisse faire. C'est par un mystère de sa bonté que le Christ subissait les outrages; s'il les avait repoussés en dévoilant sa puissance et en manifestant son pouvoir, il aurait seulement exercé sa puissance divine, sans guérir les maladies humaines (Léon le Grand).

Marie, Notre aide dans le danger, nous te prions pour ceux qui souffrent en purgatoire.

 

Le Portement de croix

Comme ils emmenaient Jésus, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix pour qu’il la porte derrière Jésus (Lc 23, 26).

On enleva au Seigneur le bois de la croix pour la faire passer à Simon de Cyrène. Cela préfigurait la foi des païens, pour qui la croix du Christ allait devenir non une honte, mais une gloire (Léon le Grand).

Marie, Mère très tendre, nous te prions pour tous ceux qui n'ont jamais entendu parler de Jésus.

 

Le crucifiement et la mort de Jésus

Alors, Jésus poussa un grand cri: «Père, entre tes mains je remets mon esprit.» Et après avoir dit cela, il expira (Lc 23, 46).

J’ai à être baptisé d’un baptême. Le Christ est baptisé dans son sang, pour que tout ce qu’il a assumé de notre chair soit purifié et rénové, et soit ramené dans toute la forme de sa Majesté divine. Le Christ est baptisé par le baptême de sa passion qui lave le péché de tout le monde, lequel ne pouvait être enlevé que par celui qui a fait le monde (Pierre Chrysologue).

Marie, Notre consolation à l'heure de la mort, nous te prions pour ceux qui diffèrent leur conversion.

13 février

6ème dimanche du Temps ordinaire C

Pour écouter l'homélie du P. Daou,
cliquez ici !

Pour la lire, cliquez ici !

10 février

Prier le Rosaire avec les Pères de l'Eglise
d'Italie

Mystères lumineux

Le Baptême

Jésus était venu de Galilée jusqu’au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui (Mt 3, 13).

Jésus Christ vint trouver Jean Baptiste, et il reçut de lui le baptême. Chose admirable! un peu d'eau lave un fleuve immense, c'est-à-dire le Christ, ornement de la cité de Dieu; lui, qui est la source incompréhensible et infinie d'où découle la vie éternelle, souffre l'ablution de cette onde terrestre et fugitive: celui qui est présent en tous lieux s'abaisse volontairement à recevoir le baptême (Hippolyte de Rome).

Marie, Fleuve de paix et de grâce, nous te prions pour les catéchumènes et les nouveaux baptisés.

 

Cana

Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée (Jn 2, 11).

Le Christ donne le premier de ses signes célestes, en changeant l’eau en vin. Il démontre ainsi sa divinité par des miracles, celui que la parole du Père avait déclaré Fils. Car celui qui change les éléments démontre qu’il est l’auteur des éléments; et celui qui agit sans effort contre la nature démontre qu’il est l’auteur de la nature (Pierre Chrysologue).

Marie, Objet des faveurs de Dieu, nous te prions pour ceux qui profanent le corps du Seigneur.

 

L’Annonce du Royaume

Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile; car c’est pour cela que je suis sorti (Mc 1, 14).

En nous racontant que Jésus parcourait les villages de la Galilée, le bienheureux Marc nous révèle l’amour respectueux et ineffable qu’il nous porte. Vous avez entendu comment il circule en rond, comment sa pitié infatigable te recherche, comment il marche pour toi et à cause de toi (Pierre Chrysologue).

Marie, Coffret des béatitudes, nous te prions pour tous les hommes que Dieu cherchent sans relâche.

 

La Transfiguration

De la nuée, une voix disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie: écoutez-le!» (Lc 9,35).

Puisque le Christ a accepté toute la faiblesse de notre pauvreté, si nous persévérons à le confesser et à l'aimer, nous sommes vainqueurs de ce qu'il a vaincu et nous recevons ce qu'il a promis. Qu'il s'agisse de pratiquer les commandements ou de supporter l'adversité, la voix du Père que nous avons entendue doit retentir sans cesse à nos oreilles (Léon le Grand (Rome).

Marie, Chemin menant à Jésus, nous te prions pour tous ceux qui cherchent Dieu à tâtons.

 

L’Eucharistie

Ceci est mon corps, donné pour vous (Lc 22, 19).

Misérables sommes-nous nous qui, chaque jour, prenons et mangeons le corps du Seigneur, et qui ne sommes pas guéris de nos plaies. Ce n’est pas le Christ qui manque aux infirmes, mais la foi. Car à plus force raison pourra-t-il guérir les infirmes en demeurant en nous, celui qui a guéri, en se déplaçant, une femme qui se cachait (Lc 22, 19).

Marie, dispensatrice des dons de Dieu, nous te prions pour tous ceux qui souffrent, pour les handicapés et leurs familles.

9 février

Aujourd'hui, nous accueillons soeur Mary Augustine, du monastère de Bocaue (Philippines)

8 février

Obsèques de notre soeur Marie-Noël

Pour consulter le faire-part, cliquez ici !

Pour lire l'homélie, cliquez ici !

6 février

5ème dimanche du Temps ordinaire C

Pour écouter l'homélie du P. Daou,
cliquez ici !

Pour la lire, cliquez ici !

3 février

Prier le Rosaire avec les Pères de l'Eglise
d'Italie

Mystères joyeux

L’Annonciation

Marie dit à l’ange: «Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme?» (Lc 1, 34).

La Vierge réfléchit, car répondre tout de suite est un signe de légèreté. Réfléchir avant de parler est le signe d’un jugement mûr et pondéré. Le ciel est épouvanté, les anges tremblent, la création n’en revient pas, la nature est suffoquée à la pensée qu’une jeune fille reçoive Dieu dans son sein, l’accueille, lui offre l’hospitalité pour rendre la paix à la terre, la gloire au ciel, le salut aux condamnés, la vie aux morts (Pierre Chrysologue, Ravenne).

Marie, Servante du Seigneur, nous te prions pour ceux qui accueillent le Seigneur dans les étrangers et les exilés.

 

La Visitation

Quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle (Lc 1, 41).

Il sera rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère. Vous voyez comment Jean parvient au ciel avant de toucher la terre. J’irais même jusqu’à dire qu’il a vécu en Dieu avant que Dieu vive en lui, selon le mot de l’Apôtre: Je vis, mais ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi (Pierre Chrysologue).

Marie, Etoile du matin, nous te prions pour les chrétiens qui ont peur de témoigner de leur foi.

 

La Nativité

Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur (Lc 2, 11).

Le Christ naît pour régénérer, en naissant, la nature corrompue. Il a accueilli l’enfance, il s’est soumis à la nécessité de manger, il a vieilli d’un an à chaque année, pour pouvoir instaurer l’âge parfait permanent, que Lui-même avait fait. Il porte l’homme pour que l’homme ne puisse pas tomber. Il rend céleste celui qu’il avait créé terrestre (Pierre Chrysologue).

Marie, Nouvelle Eve, nous te prions pour tous les enfants à naître.

 

La Présentation de Jésus

Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole (Lc 2, 29).

Considérez ce juste qui désire voir tomber les murs épais de la prison de son corps pour commencer à être avec Jésus Christ. Que celui qui veut sincèrement sa délivrance, vienne dans le temple, qu'il se rende à Jérusalem, qu'il attende la venue du Christ du Seigneur, qu'il reçoive dans ses mains le Verbe de Dieu, et qu'il le tienne embrassé pour ainsi dire dans les bras de sa foi; alors les liens se briseront, et il ne verra point la mort, parce qu'il aura vu de ses yeux celui qui est la vie (Ambroise de Milan).

Marie, Mère de la Vie, nous te prions pour les personnes en fin de vie, seules et abandonnées.

 

Le Recouvrement de Jésus au Temple

Qu'est-ce à dire? vous me cherchiez? ne saviez-vous pas que je dois être aux affaires de mon Père? (Lc 2, 49).

Il y a dans le Christ deux filiations: l'une est de son Père, l'autre de sa Mère. La première, par son Père, est toute divine, tandis que par sa Mère il s'est abaissé à nos labeurs et à nos usages. Dès lors tout ce qui, dans ses actes, dépasse la nature, l'âge, la coutume, ne doit pas être attribué aux facultés humaines, mais rapporté aux énergies divines (Ambroise).

Marie, Mère de Dieu et Mère du pardon, nous te prions pour les mères de famille qui vivent dans l'angoisse pour leur enfant.

 

Le rosaire édité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.
Pour avoir la liste des Rosaires déjà parus sur le site, ...

Cliquez ici !

La face cachée de la vie des moniales

Les médias font connaître l'extérieur de la vie monastique, ce que l'on peut filmer. Mais l'important échappe à la caméra. De quoi s'agit-il?...

Lire la suite

Chapelet de sainte Bernadette
(6 dizaines)

La tradition rapporte que lorsque la «Dame» apparut dans la Grotte de Massabielle, ...

Lire la suite

Neuvaine pour demander des vocations

Neuvaine pour les vocations dans notre communauté. Merci de prier avec nous.

Lire la suite

Diaporamas

Vous pouvez regarder quelques diaporamas ...

Lire la suite

Rosaire médité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.

Pour découvrir ce qu'est le rosaire

Cliquez ici!

Neuvaine pour demander un bébé

Neuvaine à Notre-Dame du Prompt-Secours pour demander la naissance d'un bébé par l'intercession de soeur Marie de Nazareth.

Lire la suite